Le mois des vacances ...

Publié le

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) publie, mercredi 1er août, sur son site un petit récapitulatif des différentes prononciations admises du mot "août".

Constatant que "comme chaque année, le mois d'août suscite quatre prononciations différentes : [ou], [out], [a-ou] [a-out]", le CSA rappelle que Pierre Fouché, dans le Traité de prononciation française (1969), conseille la prononciation [ou] et précise : "La prononciation [a-ou] est archaïque ou dialectale. Il en est de même de [out] et à plus forte raison de [a-out]."

Le Petit Robert (2007) et le Petit Larousse illustré (2007) donnent [ou] et [out] alors que des éditions antérieures ne retenaient que [ou].

Pour Joseph Hanse, dans le Nouveau Dictionnaire des difficultés du français moderne"Le mois d'août se dit [ou] mais beaucoup prononcent le t final. La prononciation [a-out] est fautive alors qu'elle est correcte dans les dérivés aoûtat, aoûté et aoûtien [aoussien]". (1987),

Dans le Dictionnaire des difficultés du français (1993), Jean-Paul Colin recommande "la seule prononciation correcte [ou], le t devant rester muet, bien que l'usage se répande, notamment dans les médias de prononcer [a-ou]".

Maurice Grevisse, dans Le Bon Usage (1986), donne la prononciation habituelle [ou] mais trouve excessif de condamner [out].

Moins sévères sont les recommandations données par le Dictionnaire de l'Académie française, qui, dans sa neuvième édition, note : "Août se prononce [ou] plutôt que [a-ou], le t se fait parfois entendre". La septième édition (1878) préconisait [ou] mais signalait cependant "on prononce souvent [out]", remarque encore le CSA.

 
Voilà un article publié sur le site Le Monde.fr. je le trouve trés interessant parce qu'il mon deux facettes des médias. En s'appuyant sur des références anterieures reconnues, les mdias peuvent imposer par la force de leur impact auprés des populations un possible changement de language.

Mais on peut voir celà aussi dans l'autre sens, c'est à dire que se sont les médias qui "pervertissent" nos language. En effet, si aujourd'hui nous avons tant d'anglicisme dans notre language c'est en grande partie la responsabilité des médias.

De toute façon moi je m'en fiche, quand je dis au gens que je pars au moin des vacances, ils comprennent ...

Publié dans Sujets débat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clovis 03/08/2007 11:36

Non p'y c'est bien pendant que des connards cherchre comment on prononce le mot "août" ben des enfants meurent toujours de faim dans le monde Rhaa sont utiles les médias nesse pas??