Tranquilité

Publié le par Tiémoche

Alors aujourd'hui plutôt une page détente bien que l'on ne soit pas dimanche ! J'ai reçu le hors -série de Capital sur l'état de la France et il est génial, je pense que prochainement je m'en servirais pour faire certains articles.

Un homme prend le train Paris-Francfort. En montant il précise au contrôleur:
-Je dois descendre a Mannheimn mais j'ai le sommeil trés lourd.. Alors cvoici 10€. Prenez-les et réveillez-moi. Ne tenez pas compte de ce que je pourrai dire à ce moment là.
Le gars s'endort et se réveille a Francfort... Furieux, il insulte le contrôleur. Un gars qui regarde la scène dit à son copain :
-Tu as vu ce type ! Il est presque aussi furax que le type qu'ils ont foutu dehors a Mannheim !

Un client entre chez un grand marchand de tableaux. Il demande :
-Je voudrais quelque chose pour ma salle à manger, il faudrait que se soit de bon goût, pas trop cher et de préférence à l'huile.
Le marchand :
-Je vois ... vous voulez une boîte de sardines .

Un oignon dit à un autre oignon :
-Je ne comprends rien aux humains, d'abord ils nous coupent puis ensuite ils pleurent .

C'est un gars qui se promène au bord d'un lac. Tout à coup il voit quelqu'un qui se débat dans l'eau en criant : "Help ! Help !" Alors il lui dit :
-Eh , t'aurais mieux fait d'apprendre à nager au lieu d'apprendre à parler anglais !

Enfin la dernière blague du jour que j'adore parce qu'on peut la voir de différentes façon.
Lors d'une visite d'un asile psychiatrique, un ministre demande au directeur quel est le critère qui définit la guérison d'un patient.
-Eh bien, dit le directeur, nous remplissons une baignoire, nous proposons une petite cuillère et une tasse et nous demandons au patient de la vider la baignoire.
-Je comprends ... Une personne normale prends la tasse parce qu'elle est plus grande !
- Non ! Une personne normale tire le bouchon de la baignoire !


Vous vous rappellez probablement de mon article sur les pourquoi, alors je vous propose une petite suite trouver sur un blog.

* POURQUOI tu peux avoir une pizza à ta maison plus vite qu'une ambulance ?
* POURQUOI il y a un stationnement pour handicapés en face des patinoires ?
* POURQUOI les gens commandent un double cheeseburger, des grosses frites et un coca light?
* POURQUOI nous achetons des saucisses à hot dog en paquet de 10 et des pains à hot dog en   paquet de 8 ?
* POURQUOI les prunes noires sont-elles rouges quand elles sont vertes?
* POURQUOI visse-t-on le couvercle d'un cercueil ?
* Si l'homme descend du singe, pourquoi y a t-il encore des singes ?
* Est ce que les grands brûlés ont une réduction au crématorium ?
* Comment un aveugle sait-il s'il a fini de se torcher le derrière?




Voici un petit texte à lire avant de faire la moindre critique.

C'était un jeudi. Akim, mon meilleur ami, me téléphona pour me proposer d'égayer mon après-midi, qui jusqu'ici était terne et grise. J'étais naïf et je n'ai pas saisi tout de suite ce qu'il voulait dire lorsqu'il me parla de tournante. Sur le chemin, Akim et moi discutions de tout et de rien. Lorsqu'il me parla de raquette je ne compris pas à nouveau la véritable identité de ces propos. Je savais Akim capable du pire, comme du meilleur... plus nous avancions, plus je redoutais que le pire prenne le pas.
Nous avons marché jusqu'à cet immeuble délavé, abandonné depuis des années. Ces amis nous attendaient dans une cave. Ils étaient au nombre de 8 et la jeune fille était toute seule, assise dans son coin. Elle était jeune et jolie. Akim ne les choisissait pas au hasard. C'était l'ex copine de son cousin, mais il s'en fichait. Comme il aimait à le répéter: "j'ai pas le temps pour les états d'âmes".
Il y avait une table au milieu de la pièce. Je compris tout de suite que l'action allaient se dérouler sur cette dernière. C'était Akim lui même qui décida de commencer ce qu'il aimait appeler "le festival". Mon tour arriva très vite, mais je fus incapable de faire quoique ce soit, paralyser par la peur. Je laissai mon tour s'échapper. Mais il n'en fut rien lorsque l'occasion se présenta à nouveau. J'étais devenu peu à peu une bête, qui ne répondait qu'à ses instincts primaires, qui ne pensait qu'à une chose: le plaisir. Durant près d'une heure, nous passions tour à tour à l'acte. Je voyais bien que la fille se fatiguait et qu'il fallait qu'on arrête. Mais nous étions à fond dedans, incapable de s'arrêter. Au contraire, le rythme s'accéléra inlassablement. Certains n'arrivaient d'ailleurs plus à suivre...
Ce fut à nouveau mon tour. En face de moi, la fille transpirait, fatigué par tant d'efforts physiques. Elle paraissait à bout de nerfs. Elle se mit à pleurer lorsque je frappa le dernier coup victorieux. Elle avait tout perdu en venant ici: sa fierté, son honneur... c'est ainsi qu'elle devint hystérique. Ces incessants cris et ses lamentations inaudibles étaient trop durs à supporter. Je décidai qu'il était temps pour moi de partir, de laisser loin de moi cette horrible humiliation que nous lui avions fait subir. Je me fis alors la promesse de ne plus jamais participer à une tournante avec une fille.
Elles ne pigent décidément rien au ping-pong.


L'image du jour !


Promis Lulu, voici le théâtre !

Publié dans Autres

Commenter cet article

le pas sage 12/04/2007 20:59

salut
c'est vrai que le coup de la baignoire est super
si tu veux tu peux t'inscrire sur mon annuaire, c'est gratuit , il s'appelle " l'annuaire du pépère " à l'adresse :http://www.123ici.com/annuaire-2708bonne journée

Lulu 11/04/2007 13:07

Ohh merci ! Peut être qu'un jour j'aurais l'honneur de jouer là-bas ... en attendant, je me contente de celui d'Auxerre ^^
 

Tiémoche 11/04/2007 17:20

bah c'est déjà pas mal pour une clocharde ... ^^ on s'comprend Lulu !