Les riches

Publié le par Tiémoche

        Alors déjà, officiellement, être riche d’après le dictionnaire c’est quelqu’un qui possède beaucoup d'argent et de biens. On peut considérer quelqu’un de riche quelqu’un qui paye l’Impôt de Solidarité sur la Fortune puisque c’est un impôt indexé sur le patrimoine. Celui doit aujourd’hui être supérieur à 760 000€.

 
 

        Aujourd’hui, les riches sont une espèce bien particulière dans notre pays. Espèce en voix de disparition et de raréfaction d’après la droite qui multiplie les niches fiscales qui leurs sont dédiées ; inégalités flagrante du libéralisme et de la mondialisation d’après la gauche avec un François Hollande qui aime déclarer qu’il <<n’aime pas les riches>> alors qu’il paies l’ISF. Bon c’est vrai que vu qu’il va se séparer de Ségolène Royal, il va falloir couper la poire en deux donc il ne sera plus un « riche ».

 
 

        Mais alors qu put-on dire des riches ? Déjà, est-il nécessaire d’avoir 760 000€ de patrimoine pour être riche ? Bien sur que non. Cela est assez stupide puisqu’on peut avoir un patrimoine équivalent mais sous des conditions autres qu’une réelle réussite :

_on peut habiter un beau logement dans Paris ou dans une zone cotée, mais suite à la flambée des prix de l’immobilier, vous vous retrouver redevable de cet impôt

_ Vous avez un patrimoine important, vous héritez d’un proche avec un patrimoine lui aussi important, grâce à la suppression ou à l’allègement de la taxe sur la succession (merci Nico ^^) vous vous retrouvez avec un patrimoine important.

Etre riche n’est donc pas uniquement le fait d’avoir réussi socialement mais cela peut aussi être dû à des conditions économique et politiques qui se conjuguent.

 
 

        On peut donc se poser la question de savoir ce que c’est que vraiment être riche et ce qui permet d’être reconnu comme tel.

        Il y a deux types de riches : les riches reconnus qui paient l’ISF et les personnes dîtes aisées qui ont un patrimoine important mais pas suffisant pour être soumis a l’ISF. Le point commun majeur entre ceux catégories qui permet aussi de les définir par rapport a la couche moyenne, c’est qu’une conséquence économique qui parait exceptionnelle et gênante pour la couche moyenne ne l’est pas pour eux :

Prenons pour exemple l'automobile puisque nécessaire à tous le coût du cheval fiscal pour les grosses cylindrées va augmenter, ce n’est pas si grave en soi puisque que quelqu’un qui ales moyens de se payer une voiture à 40 ou 50 000€ ne va pas être dérangées de payer quelques centaines d’euros de plus ; il n va de même pour les amendes ou l’essence qui du fait de leur revenus et de leur patrimoine plus important on une part plus faible a consommation égale par rapport au couches moyennes.

        On peut donc définir le fait d’être riche et d’être reconnu comme tel a partir du moment ou une détérioration de la situation économique (hausse des prix …) qui est handicapante et pénalisant pour la couche moyenne n’a qu’une influence limitée sur le mode de vie des riches.

 


« Économiser rend riche, être riche permet d'économiser plus »

 


        De même, on critique souvent les riches. Or ils sont plus utiles qu’on ne le pense à notre économie. Pour investir, il faut des moyens, or ce n’est pas le ménage de banlieue modeste qui va faire des dont et investir dans une PME innovante.

 


        Il a donc différentes manières d’être riche, cependant dire que c’est une aberration alors qu’on vie dans un monde capitaliste où l’un des but majeurs est la réussite professionnelle et sous entendu la réussite économique afin de vivre comme on l’entend.

 
 
Les images du jour !
 
Envie d’évasion …
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
… de rêves …
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

… d’extase.
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
 
 
 

Les liens du jour !
 

Ah Disney et sa magie des jours heureux

Je sais qu’on vient de passer le bac mais a déjà des perles plus ou moins nouvelles.

Projection des résultats à l’Assemblée nationale avec divers modes de scrutin : résultats très intérésants.

Publié dans Sujets débat

Commenter cet article

mélanie 28/06/2007 21:31

alors j'ai lu ton articles sur les riches et je trouve ce que tu as dit a la fois mdr et en m tmps tellemen réaliste....alalala kel monde.. Pour les iamges com dab superbe

Maximus Decimus Meredius 28/06/2007 13:29

Dans tous les cas on devient riche en profitant, de lois, d'heritages ou de personnes. Je suis pas riche et je fais des dons. Comme quoi les classes moyennes ne servent pas complètement à rien... Mort aux pauvres! =)

Tiémoche 28/06/2007 13:40

bien sur , c'est peut être même les couches moennes qui donnent le plus en proportion de leur revenusce que je eux dire c'est que même si un ménage modeste investit ans une PME ce n'est pas son investissement qui sera proportionnel a ses revenus qui ne sont aps élévés qui permettront réelement a cette PME de se développer

Lulu 27/06/2007 16:16

Wahou, c'est bleu !
J'aime bien la dernière photo mais c'est quoi ???
Sinon les liens m'ont bien fait rire ...
Pour ce qui est des riches, je crois bien que t'as tout dit.
Moi je vais ranger mon crayon de papier tiens ...

Tiémoche 27/06/2007 22:33

c'esy un poisson une rascasse vue de dos lolquand a l'artcle je pense que j'en ai fait u bon pour une fois adieu a to cran bois !